Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/11/2009

Dix millions de mm² pour deux étudiants chinois à Béziers

Au dernier rendez-vous de l’association « Envie de Béziers », les participants venus d’horizons politiques divers et très variés, d’associations bien spécialisées, ou simples particuliers ont analysé la situation de la circulation à Béziers sur le thème « se mouvoir sans s’émouvoir ». L’affaire des conditions d’accueil et d’hébergement des étudiants chinois de Béziers était évoquée et devrait alimenter les prochaines rencontres. Ces jours-ci, Midi-libre a envoyé  le pavé. Que le MoDem biterrois soit cité, c’est la moindre des choses. La suite vient.  Midi Libre sous la plume de Jean-Jacques Sarciat s’est offert un titre accrocheur : « Etudiants chinois, arnaque au logement en page 1. « Les étudiants chinois dans des cages à lapins ».

On y lit :

**************************************************************************

Édition du samedi 14 novembre 2009

BéziersLes étudiants chinois dans des cages à lapins

DR

Une centaine de Chinois et de Chinoises sont inscrits à l’antenne biterroise de l’université Paul-Valéry de Montpellier pour apprendre le français  Xinzhu et Zhang ont fait 9 205 km entre la province chinoise du Hubei et Béziers.

Un long voyage pour suivre les cours de français dispensés à l’antenne biterroise de l’université Paul-Valéry. Il faut sacrément aimer la langue de Molière pour quitter les environs de Wuhan où fut fondée la première république de Chine. Mais pas au point de supporter les conditions de vie que connaissent les deux jeunes filles âgées de 24 et de 23 ans.

Elles résident dans un studio de 10 m2 de la rue Alfred-de-Vigny. Le lieu est spartiate. Un lit superposé, une table de jardin en guise de bureau. Le rêve ! Deux, dans dix mètres

carrés, c’est une chance puisqu’il y a quelques mois ils étaient trois occupants. « Nous avons eu les coordonnées de notre propriétaire auprès d’une connaissance qui était venue à Béziers », explique Zhang.

Pour ce charmant pied à terre, les deux étudiantes s’acquittent chacune d’un loyer de 260 euros par mois. Soit 520 euros pour, répétons-le, dix mètres carrés. « Nos parents sont inquiets. Nous avons envie de déménager. Ce n’est pas bon pour nous d’étudier dans ces conditions », poursuit Xinzhu. Parcourir 9 205 kilomètres pour se retrouver à deux dans dix mètres carrés, il y a comme un hic. Cerise sur le gâteau, les jeunes étudiantes n’ont pas pu s’apercevoir de l’escroquerie digne d’un sombre marchand de sommeil, au moment de signer le bail puisque ce dernier était rédigé en français. Elles sont donc liées par un bail d’occupation de 12 mois dont 4 mois minimum avec un délai de résiliation de 2 mois. En plus, le propriétaire leur a fait verser deux mois de caution.

« Ne peut-on pas s’étonner que des jeunes étrangers de 18 à 22 ans, majoritairement des filles, épuisés par un très long voyage, se voient "suggérer" de signer des documents rédigés dans une langue qu’ils ne comprennent pas encore ? Ne peut-on pas s’étonner que certains logements proposés ne semblent inspectés ni par un représentant de la Ville ni par l’Université ? », demande Guilhem Johannin, impliqué dans la vie politique locale via le Modem.

La situation des étudiants chinois résidant à Béziers commence cependant à faire quelques vagues. Michel Gély, chargé de la vie lycéenne et étudiante à la mairie, a pris le dossier en mains.  Le CLCV (une association de défense des consommateurs) est aussi sur le pont depuis la fin de la semaine dernière. Bon, ce n’est pas grand-chose.

Du côté de la Ville, le service médiation est arrivé à la conclusion stupéfiante suivante : les étudiantes doivent rester dans ce studio et le propriétaire a raison ! Raymond Couderc veut créer à Béziers une vie étudiante et parle même de quartier latin biterrois à venir. La bohème, la bohème, cela voudrait dire qu’on vit dans un studio insalubre ?

Jean-Jacques SARCIAT

 

Virginia Corral après sa dernière prestation à La Comédie sur les allées, où elle avait voulu mettre en contact les candidats à la candidature aux régionales avec le succès que l’on connait, proposait une soirée de travail à la permanence de Montpellier lundi dernier.

********************************************************************************

Deuxième rencontre informelle "Régionales 2010"

Les militants et adhérents du Mouvement Démocrate ont une fois de plus démontré que la motivation et la volonté d'agir sont toujours là. Pourquoi s'arrêter en si bon chemin?

Je vous propose notre deuxième rencontre informelle Régionales 2010 : thèmes phare du programme, financement campagne, ...

LUNDI 16 NOVEMBRE 2009 A 19H30

PERMANENCE MONTPELLIER

28 RUE HENRI RENE

D'autres réunions suivront dans tout le territoire héraultais. N'hésitez pas à nous proposer vos dates/lieux également.

Soyons force de proposition d'une politique différente : une politique de terrain!

A bientôt

Virginia Corral

 

Autre RDV en point de mire, l’AG du MoDem le vendredi 20 Novembre. Le cas Fandos est en ligne.

 

Ma télé et moi.

BAYROU :/ on ne vote pas pour une idée. On ne vote pour une personne

Gilles Artigue, médiateur du MoDem  dans son boulot au MoDem.

Bayrou, la seule chose catastrophique pour un parti, c’est de parler de ses affaires internes.

Visite au MoDem de la Nièvre : Tout explose, yanaqui partent à gauche …

Les convictions de certains vacillent au MoDem. Corinne Lepage reproche toujours de ne pas le jouer collégial à une personne. Cherchez de qui elle parle.

Peillon passe du temps à expliquer le MoDem selon St Quisecherche.

DSK cartonne, c’est le seul qui pourrait battre Sarkozy.

Peillon : il faut aérer la démocratie Française.

C’était l’invité du midi de la 2.

13H15 le dimanche. Sébastien, Lagarde et Hollande.

Ils parlent foot, rugby, entre corréziens,