Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2012

Lise Bonnafous, un an après...

La cérémonie du 13 octobre 2012 s'est déroulée dans la cour des micocouliers au coeur de la cité scolaire Jean Moulin de Béziers.

J'étais là avec l'émotion forte que vous pouvez imaginer.

Nous étions peu nombreux, ce samedi matin.

La cité avait ouvert aux adultes pour la circonstance. Les parents de la défunte étaient là.

Jean-Régis VENIANT, Proviseur de la cité scolaire et son équipe de direction, ont organisé cette cérémonie "comme un temps de recueillement".

Le professionnalisme de Lise et sa volonté de transmettre ses connaissances ont été mis en avant par le chef d'établissement.

Il constate que les dégats causés par cette tragédie sont encore présents.

Il perçoit notre socièté qui évolue. "Notre" investissement dans l'Education Nationale "n'est pas facile mais pas impossible".

JRV a noté les divisions qui font perdre l'objectivité et souhaité l'union et le rassemblement autour d'une même préocupation, celle de la réussite des élèves.

"Est-ce que ce n'était pas son message ?"

 

Deux collègues se sont avancés pour lire les textes des élèves non invités.

Le père de Lise à pris la parole pour quelques mots apaisants.

Un grand recueillement s'en est suivi.

Alors que les parents partaient, je me suis permis d'aller voir le père.

M. Bonnafous m'a dit que sa fille lui avait demandé son avis lors d'une longue promenade dans les vignes au sujet de son engagement au CA du Lycée.

Nous nous quitterons sur ces mots : "Entre le tapage médiatique qu'il y a eu il y a un an et le non évênement qu'ils en ont fait, il y avait sans doute un juste milieu".

 

Quelques jours avant, mon mandat pour le CA dans une liste d'union était renouvelé.

Quelques jours après, notre collègue de Béthune  se suicidait.

 

Bonne lecture.

Jean-Charles Olivan