Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2012

Les trois scandales.

J’aurais sans doute mieux fait de réagir trois fois sur trois papiers différents mais le mois d’août a un effet soporifique sur moi aussi.

Le premier scandale vient de la prise de position de Bové sur les loups. aspas bové.jpg

bové loups.jpgSa réaction est incompréhensible et honore peu son camp écologiste. Il règle tout ça d’un coup de fusil. Nous assistons à la métamorphose un écologiste en chasseur. Sans doute est-ce dû à la surconsommation de l’herbe verte de Bruxelles. Je ne sais pas si à EELV ils ont réagi. Cette prise de position a donné lieu à un dépôt de plainte de l’association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) pour incitation à la destruction d’une espèce protégée ? 

 

 

Le deuxième scandale atteint le randonneur que j’ai été avant mes problèmes de dos. Il provient de ce que l’on peut voir sur la photo publié par Midi-Libre montrant Arlette Carlotti.

 

carlotti.jpg 

Le Canal ses platanes et son chemin de halage.

Notre ministre de Cers se promène sur le bord du canal du Midi. La photo est prise sur le chemin de halage à l’abandon. Là est le scandale car ce n’est pas un cas isolé. Le chemin de halage est systématiquement abandonné dès que les autorités de tutelle ont créé une piste cyclable goudronnée au-dessus. Pour avoir fait Béziers Toulouse à pied, sur le bord du canal, il y a quelques années, je peux vous affirmer que ces secteurs sont inappropriés à la randonnée en famille. A l’approche de Toulouse, des fous furieux à vélo se déplacent à grande vitesse mettant en danger tout piéton qui aurait eu l’outrecuidance de se déplacer autrement qu’en deux roues. Au niveau de Béziers, Villeneuve, Cers et Portiragnes le problème se pose encore.

Et au pied de ces secteurs gisent les chemins de halage.

Il y a au moins deux bonnes raisons de s’inquiéter pour le canal du Midi.

-          Le problème de la maladie des platanes va porter préjudice à la fréquentation de la merveille de Riquet, dans les années à venir, dès lors qu’il sera rasé sa voluptueuse chevelure verte.

-          Les secteurs abandonnés sont nombreux. Je rappelle que c’est un bout du patrimoine mondial de l’humanité.

 

 

 

Le troisième scandale m’a assommé vers 13h depuis les JO de Londres.

Le deux de couple Français (et les autres aussi), a été victime d’une décision inadmissible des arbitres de la compétition. Les règles ont été transgressées pour rattraper les britanniques qui avaient ruiné leurs chances en perdant leur coulisse au-delà des 100 m. La règle est simple : s’il y a une casse de matériel chez l’un des concurrents entre le départ et les 100 m, alors on arrête la course et on redonne le départ. Après c’est tant pis pour les victimes, la course se poursuit.

Nous sommes ici dans un cas supérieur de mauvaise foi. Un des deux britanniques a perdu sa coulisse après les 100 m. C’est une faute technique de sa part. Quand bien même cela arriverait-il dans les premiers mètres, cela ne donne pas lieu à annulation de la course.

Les arbitres ont une grosse responsabilité.

On a vu par la suite les britanniques faire semblant de réparer la coulisse avec un tournevis. Du grand n’importe quoi.

Tout le monde avait couru 250 m, eux 120. Les français étaient partis de très belle façon. La course a été pipée.

Les danois ont battu les britanniques. Les néo-zélandais 3° devancent les français qui ont la place des c…

Une course d’aviron c’est comme en athlétisme. Quand Bolt a raté son départ au championnat du monde, on n’a pas fait recourir la finale du 100 m.

Deux poids, deux mesures, un gros scandale.

Comment dit-on en anglais « je change les règles pour faire gagner mon équipe » ? C’est fair-play !

 

Delayre-Azou, une 4e place amère

 

Publié le 04/08/2012 | 13:29, mis à jour le 04/08/2012 | 15:34 sur francetv

 

le deux de couple français.jpg

 

Jeremie Azou (à gauche) et Stany Delayre (AFP - DAMIEN MEYER)

 

La paire danoise Rasmussen et Quist a remporté la finale du deux de couple poids légers. Les Français Stany Delayre et Jérémie Azou ont terminé quatrièmes, au pied du podium. Une finale qui fera jaser. Après une première centaine de mètres manquée à cause d'un problème technique, le duo britannique est parvenu à faire donner un nouveau départ. A la limite de la régularité. La France a porté réclamation.

 

Ps. Les français ont porté réclamation, on leur a répondu que l’incident avait eu lieu aux 80 m. RAS, circulez.  Une perte de coulisse n’est pas une casse de matériel. Les vidéos le montreront. 

Bonne lecture 

 

Jean-Charles Olivan

 

 

 

Les commentaires sont fermés.