Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2012

Les découpeurs découpés.

 

 

 

Il apparait du moins dans notre région, que les découpages faits par l’UMP se sont retournés contre elle.

 

A l’hécatombe intégrale dans le 66, il faut ajouter la chute de l’édile d’Agde et la minuscule défaite d’Elie Aboud.

 

François Bayrou est aussi l’une des victimes de ce 2° tour. A l’autre bout de la région Sud-Ouest, Ségolène victime de sa copine, de ses adversaires et de ses amis subit le choc aussi.

 

Nous serons amenés à gérer la suite. Le PS s’est mis en position de subir un procès en hégémonie.

 

A chacun selon son mérite.

 

Je ne finirai pas ce billet sans féliciter ma collègue Dolorès Roqué.

 

Voici les résultats à cette heure.

 

2ème Tour

 

Inscrits : 86217Abstentions : 33650 ( 39,03 %)Votants : 52567 ( 60,97 %)Blancs ou nuls : 675 ( 0,78 %)Exprimé : 51892 ( 60,19 %)

 

Created with Raphaël 2.0.1ROQUE - 39.82%ABOUD - 39.80%VOUZELLAUD - 20.37%

 


 

M. Guillaume VOUZELLAUD

 

(Front National) 20,37 %(10572 voix)

 

Mme Dolores ROQUE

 

(Socialiste) 39,82 %(20665 voix)

 

M. Elie ABOUD

 

(Union pour un Mouvement Populaire) 39,80 %(20655 voix)

 


 

Bonne lecture.

 

Jean-Charles Olivan

 

00:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Grande déception de ne pas avoir de députés du modem.
Qui va arrêter le Bla Bla et se jeter dans l'action?
Qui va protéger nos jeunes que nous élevons dans le respect de l'autre et qui se font agresser ( par des filles en plus)pour ne pas vouloir donner une cigarette place charles de gaulle à Béziers??!!Comment réagir autrement que par la violence que sucite ces agressions. Ces jeunettes par de telles attitudes, leur manque de valeurs bafouent aussi tous les combats que nous avons mené pour que la femme soit respectée. Il est urgent de policer Béziers le jour aussi. Qui va le faire ? certainement pas la droite ni le gauche. Bien sûr que nous sommes désemparés face à ces incivilités de plus en plus flagrantes et nous sommes en colère de nous entendre dire : on n'y peut rien , c'est comme ça. C'est la nouvelle génération et on vous rappelle que si vous répondez à ces provocations par la colère vous serez jugez. Je sais que cette anecdote n'est pas prise en compte par les pouvoirs publics et vous la prendriez en compte? J'espère seulement ne pas retrouver mon fils dans le comas à l'hôpital parce qu'il aura dit NON.
cordialement

Écrit par : brez | 20/06/2012

Les commentaires sont fermés.