Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/10/2011

Le réveil de la base

Le temps passe à grande vitesse, insaisissable. Les derniers évènements qui ont sali notre vie politique sont insignifiants à l’échelle de la planète. La république des valises s’est mise dans une telle situation que même les ministres Turcs nous renvoient à dix mètres.

Assumez votre histoire avant de donner des leçons aux autres, disent-ils en anglais dans la riposte.

Quand retrouverons-nous le respect que suscitait en d’autres temps le mot France ?

Nous en sommes terriblement loin.

Dexia nous rappelle que la crise financière est bien là, que nos banques qui y ont laissé une partie de leur clairvoyance, en sont sorties bien trempées, avec des pneumonies dont les médecins charlatans qui sont à leur chevet, entrevoient un diagnostic vital engagé.

Christine Lagarde semble avoir mis le FMI sous l’éteignoir. Les bourses jouent au yoyo. Les petits malins se remplissent les poches, tandis que les quelques jeunes qui travaillent doivent souvent se contenter de moins de mille deux cents Euros net par mois pour des postes de direction ou de maîtrise.

La situation que nous vivons semble suffisamment grave pour que nous alertions autour de nous. Les tours de passe-passe de la bande à Nicolas n’amusent plus personne.

Les socialistes ont réussi à imposer leur primaire. Chapeau ! Ça « roumegue » à l’UPM, avec une argumentation aussi improvisée que cacophonique. Faire déplacer tout ce monde en encaissant un petit pactole au passage, est une opération sur laquelle je n’aurais pas parié grand-chose. Hollande a quelques voix d’avance. Aubry doit maudire le grand Georges.  Si elle ne passe pas, le Languedoc-Roussillon y sera pour beaucoup. Réponse dans quelques jours !

Pour la énième fois de la semaine, j’ai été amené à parler du centre-ville de Béziers. Mes interlocuteurs sont unanimes, c’est désolant. Jean-François Khan  nous faisait remarquer que c’est d’autant plus étonnant que la tendance en métropole est à l’inverse. Reconquête des centre- ville.

Bientôt les présidentielles et les législatives. La sixième circonscription de l’Hérault sera sollicitée par le MoDem.

La dynamique des dernières élections départementales gagnées par Hadj Madani va permettre au MoDem du Pays Biterrois de décliner le programme de François Bayrou sur son territoire. Les centristes bougent et se mobilisent. Les appels de militants en sommeil sont devenus fréquents. Chacun dans son entourage, à son niveau, se sent concerné et prêt à porter le message. Les campagnes électorales ont bel et bien démarré.

 

Bonne lecture

 

Jean-Charles Olivan

 

01:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.