Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/03/2011

Vendredi 1° Avril, repas mensuel du Modem au Glacier à Béziers.

LE GLACIER

(en haut des Allées, pas loin du Théâtre)

 

Menu 14 Euros

 

Entrée

Duo tartare saumon/thon ou

Assiette charcuterie

 

Plat

Seiche à la rouille ou

Boeuf bourguignon

 

Dessert

Tiramisu ou

Salade de fruits

 

Tous les militants et sympathisants du Mouvement Démocrate sont conviés à passer la soirée du vendredi 1° avril autour d'un repas au Glacier sur les allées à Béziers.

 

Vous pouvez vous inscrire pour nous faciliter l'organisation.

Inscriptions

 

J'ai reçu un mèl de Laurent Gomez vendredi après 20h.

Je n'en ai pris connaissance que ce lundi après midi.

 

Je vous le livre tel quel, mais je n'adhère ni sur le fond, ni sur la forme à ce qu'il il écrit.

Que les gens votent massivement FN est un fait. De là à adhérer à cette démarche, il y  a un pas que je me refuse de franchir.

Il s'avère que dans beaucoup de zones du biterrois, la porosité de la parroie qui sépare le FN de l'UMP est importante. Nous n'y changerons rien dans l'immédiat.

Je regrette tout de même d'avoir appris la candidature de Laurent Gomez par la presse.

Il eut sans doute été préférable que je le susse plus tôt.

Non pas que l'aide du Modem du Pays Biterrois lui aurait été d'une quelquonque utilité, puisque nous n'existons pas ou plus, d'après lui, mais pour clarifier une démarche dont les motivations ne demandent qu'à être écoutées.

 

***************************************

COMMENT FAIRE CROIRE QUE L’ON EXISTE LORSQUE L’ON NE REPRESENTE PLUS RIEN.

 

En tout premier lieu je voudrais dresser un bilan. Une nouvelle fois, le MODEM a brillé par son absence lors des élections cantonales, Frédéric TSITSONIS seul candidat MODEM, a réalisé un score confidentiel à Montpellier à 4, 76%. Après les sénatoriales, les régionales, cette dernière élection confirme si besoin en était la déliquescence de notre mouvement au niveau départemental.

Solliciter par deux maires des Hauts Cantons, j’ai décidé tardivement il est vrai (Cinq jours avant la clôture des inscriptions) de me présenter à l’élection sur la canton d’Olargues. J’ai donc contacté Roméo LUCIBELLO, notre président intérimaire pour avoir l’investiture MODEM. Celui-ci après m’avoir précisé en guise d’encouragement que si je n’étais pas sûr d’obtenir un résultat honorable il valait mieux ne pas y aller, m’a tout de même communiqué le numéro de téléphone du service chargé des investitures à PARIS.  Après deux jours de tentatives infructueuses  pour obtenir un interlocuteur compétent, j’ai renoncé. L’Alliance centriste, et l’URP (je tiens à souligner que je ne suis membre d’aucune de ces deux formations) m’ont alors proposé d’afficher sur mes tracts leur soutien respectif, ce que j’ai fait.  Mon score décevant de     7, 61 %   a  tout de même permis aux valeurs centristes d’exister lors de cette confrontation électorale

 

Je voudrais maintenant prendre position dans les débats sur le canton de Béziers IV  Si l’on peut souhaiter la victoire de Jean Michel DUPLAA lors de ses élections, ce n’est surement pas pour les raisons que vous évoquez. Le conseiller général sortant est de l’avis de tous un élu brillant, intelligent, dévoué, et ayant accompli au cours de son mandat un travail dont la qualité est unanimement reconnu. Il sera opposé à Guillaume VOUZELLAUD, qui contrairement à Alain RICARD qui représenta le FN lors de la dernière élection municipale, n’a aucune attache avec notre ville. Hors le conseiller général est avant tout un élu de terrain en charge principalement des problèmes d’insertion liés au social ou à l’handicap. Par pitié, arrêtez de vous comporter en vierges effarouchées, d’agiter des peurs comme si l’élection d’un conseiller général issu du FN devait nous ramener 70 ans plus tôt en Allemagne Ridicule ! Pour l’avoir vécu personnellement lors de la dernière élection cantonale, l’attitude de certains barons socialistes qui règnent depuis parfois plus de  30 ans sur leurs fiefs, est parfois beaucoup plus anti démocratique que ce que l’on peut légitimement reprocher au FN. Les menaces aux subventions, les vexations et parfois même les menaces physiques sont le quotidien des rares élus qui osent encore s’opposer à cette mafia.

 

Je n’ai donc pas et je le regrette la même conception de la démocratie que certains de mes amis du MODEM. Vous considérez qu’il est démocratique que plus de 20 % des français ne soient jamais représentés, ni à l’assemblée nationale et encore moins dans une assemblée locale, qu’il est normal d’utiliser envers ce que vous qualifiez de non républicains des méthodes dignes des pires fascistes (affiches arrachées, agression, crachats etc…). Par contre le fait que des  communistes soient élus ne vous émeut  pas , vous avez totalement occulté le passé stalinien de ce parti, vous avez oublié que jusque dans les années 80 ce parti défendait encore le bilan «positif » d’un régime qui avait pourtant organisé la déportation et la mort de millions d’innocents. Mais bien sûr dans vos esprits politiquement corrects le fascisme ne peut être que de droite.

 

Notre mouvement ferait mieux de définir une ligne politique claire, d’occuper le terrain avec notamment des candidats lors des différents scrutins plutôt que d’adopter des positions entendues et politiquement correctes. Le MODEM n’aura existé à Béziers lors de ces élections cantonales que pour vous entendre  beugler avec le reste du troupeau des pseudos démocrates comme si son avis avait encore une quelconque importance auprès des électeurs. Pathétique !

*****************************************

 

Vous avez dit pathétique ?

 

Bonne lecture

Jean-Charles livan

 

 

 

 

 

 

 

 

02:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.