Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/03/2011

Juste un peu d’honneur

J’ai failli ne plus prendre la plume, tant les événements de ces derniers temps se sont bousculés, tous moins respectueux de l’homme et du citoyen les uns que les autres.

Ce soir, cette nuit, ça va mieux. Une résolution des Nations Unies va permettre d’intervenir en Libye. J’ai cru que l’on n’y arriverait jamais. Guéant avait commencé par sa deuxième priorité, sa leçon aux italiens, sa non aide aux réfugiés libyens. Il s’est encore illustré ce soir en recevant la carte d'honneur de prestige du front national pour ses derniers propos.

Cette résolution a été soutenue par Jupé en personne. C’est une résolution votée à 10 voix pour et 5 abstentions (Allemagne, Brésil, Chine, Inde et Russie). Les britanniques sont de la partie.

Il faut dire que lorsque Sarkozy a reconnu le gouvernement provisoire de Benghazi, je me suis demandé s’il ne voulait pas vendre quelques « Rafale » aux futurs dirigeants de la Libye après avoir détruit tout leur vieil arsenal dont on dit qu’il n’est guère entretenu. Depuis, le retour de manivelle est arrivé. Kadhafi traite Sarkozy de malade mental et son fils traite notre président de clown. Il prétend par ailleurs avoir financé sa campagne présidentielle. Tiens donc ! Serais-ce donnant donnant ?  Tout se paye, souvent cash !

Les britanniques et les français devraient recevoir le renfort de deux pays arabes. Rien n’est fait. Kadhafi avance. Benghazi est sous le feu.

Mais au fait, que sont devenus les ivoiriens, dont le problème a été enfoui sous le soulèvement tunisien ?

 Que devient la Tunisie avec ses milliers de réfugiés à gérer ? Que devient l’Egypte qui a englouti la Tunisie dans le monde de l’actualité ?

Mais tout ceci a disparu sous le séisme nippon. Le tsunami a recouvert le tremblement de terre et l’atome de Fukushima a drapé le tout sous une chape de scepticisme international.

Les victimes, partout sont des riverains des combats ou des atomes. Des gens trompés depuis des années.  On leur avait promis qu’ils étaient bien chez eux, comme dirait Guéant,  mais pas plus les persécutés des pays en guerre que les séquestrés du nord de Tokyo ne peuvent se mettre à l’abri.

J’ai discuté un peu avec des étudiants de 20 ans. Tchernobyl, ils n’étaient pas nés ! Le mur de Berlin, un truc de vieux ! Les élections, ils ne votent pas ! Les effets de Fukushima, ils arrivent à peine à répéter approximativement ce qu’ils entendent à la télé.

Il y a beaucoup de travail à faire.

Les autorités françaises avaient menti pour bien moins que ça lors du passage du nuage de Tchernobyl. Pensez donc ce à quoi vont être amenées les autorités nippones avec l’enjeu économique sous-jacent.

Les liquidateurs kamikazes sont prêts. Admiration ! Cela permet de détourner l’attention, pendant que l’on extirpe des décombres des milliers de cadavre. Consternation !

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan

03:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.