Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2010

Bilan en papier glacé

La fin de l’année est sujette à bilan. Pour le MoDem, il n’y a pas de quoi se vanter. De graves luttes internes, un conflit inextricable avec les instances nationales, des régionales anéanties par on ne sait quelle volonté, une mise sous tutelle sans tuteur, des règlements de comptes chez les élus de la mairie de Montpellier et la disparition pure et simple des militants ont ponctué cette année 2010 qui finira avec la nomination aux commandes d’un responsable départemental de Montpellier.

J’attends avec impatience l’annonce officielle de la nouvelle. Va-t-on enfin pouvoir se remettre au travail ? De notre coté sur le biterrois, les réunions de travail se sont faites. Le noyau de militants motivés a tout de même suffisamment bougé pour que cela ne soit pas resté lettre morte. Une façon de maintenir les braises.

 

L’activité incessante d’Alain Helley pour que les choses bougent a fini par les faire basculer. Peut-être pas comme Alain le voyait, mais il fallait que cela reprenne vie.

 

Gardons l'espoir sur le centrisme.

Jetons un oeil sur ce qui se passe à coté, en pays catalan. Artur Masartur_mas_la_clau.jpg, centriste de droite a été réélu. Le nouveau président de la Catalogne, intronisé récemment, a envoyé un signal fort en débauchant une figure socialiste. M. Mas, dont le parti Convergence et Union, « progressiste et libéral », classé au centre-droit, a raflé la mise lors des élections du 28 novembre, a en effet choisi l'historien et éditeur Ferran Mascarell ferran_mascarell_la_clau-1.jpgen tant que  ministre-conseiller. 

 

Dans mon dernier blog je vous parlais de cette ville présentée dans Vent Sud qui semble bien loin de ce que nous voyons au quotidien. Aujourd’hui, Midi Libre donnait la parole à Pierre Granier.

 beziers papier glacE.PDF

Cette affaire me fait penser à une mésaventure qui m’était arrivée au bridge lorsque le grand organisateur national nous avait demandé de lui faire passer la photo de nos charmantes bridgeuses qui avait gagné l’épreuve. Leur maturité était indéniable et elles avaient les rides qui vont avec. Je décidai de m’improviser chirurgien esthétique avec le logiciel Photoshop et je m’attaquais, ride après ride aux deux visages. Le résultat était stupéfiant. Les dames rajeunies plus que de raison, je dus me résoudre à faire marche arrière devant ce spectacle que ceux à qui j’avais montré la photo, trouvaient indécent.

 

Et puis moi, je ne fais pas couler l’Orb à l’envers.

 

Un petit moment d’éveil sur le journal du 27, puisque l’on y parle des élus du MoDem. Ils se reconnaîtront.

 

 

 

Midi Libre

BEZIERS

Édition du lundi 27 décembre 2010

DéchetsEn 2012, les ordures seront transférées à l'Agglo

Voilà un vieux serpent   de mer qui refait surface. Le ramassage des ordures ménagères de la ville de Béziers et des autres communes pris en charge par la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée (Cabem).

Au mois de juillet dernier, le projet proposé par le président Couderc avait été reporté faute d'une adhésion de tous les représentants des communes.

Cinq d'entre eux avaient dit leur opposition à la marche forcée mise en branle. Ils réclamaient une étude plus approfondie sur la faisabilité de ce projet et sur les coûts engendrés.

Il semble que des points d'achoppement soient aujourd'hui en partie gommés et que les treize communes de l'Agglo aillent presque dans le même sens (Lire ci-dessous). Toutes seraient sur le point de signer pour ce projet afin qu'il soit effectif pour le mois de janvier de l'année 2012.

«   Ce n'est pas encore officiel, assure Bernard Auriol, le maire de Sauvian, mais cela se prépare. En janvier ou février, nous devrions tous signer le transfert de compétences pour qu'il soit effectif dès le mois de janvier 2012. Le ramassage des ordures ménagères est une problématique à gérer sur une grande échelle et le transfert de compétences va aussi permettre à la Cabem d'augmenter la DGF perçue par l'État (Lire ci-dessous, NDLR)   . »

«   Toutes les interrogations financières ont été levées, explique pour sa part Guy Combes, le maire de Valras.   Sur un tel dossier, il était important de prendre le temps de la réflexion. Nous avons désormais la certitude que la qualité des services sera maintenue et sans doute même améliorée. Ce sera bien mieux pour tout le monde. »

Le taux des taxes des ordures ménagères facturé aux contribuables sera lissé dans le temps pour qu'il y ait une harmonie sur l'ensemble du territoire de l'Agglo.

De quoi rassurer aussi les élus du Modem qui insistaient, il y a quelques jours : «   Sur ce sujet-là, pourquoi se précipiter ? Il n'y a plus urgence à prendre une décision. Une concertation globale de tous les villages, elle, est urgente. Surtout que le projet de torche plasma est abandonné suite au refus du Préfet. Il ne faut pas non plus que la ville de Béziers fasse payer la remise à niveau de ses installations par la Cabem. Il est aussi impératif que les services rendus par les communes pour le ramassage des ordures ménagères et le tri sélectif soit harmonisé avant d'envisager un regroupement. Sans oublier les spécificités des villages recevant des touristes en grand nombre l'été. Ne faites pas comme la Communauté européenne, harmonisez les prix et les services avant de rassembler. »

Il semble que la réflexion demandée par les élus ait répondu à ces attentes. Mais sur le territoire de l'Agglo rien n'est simple. Les communes du nord sont rattachées au Sictom de Pézenas, Béziers est autonome et cinq communes du sud de ce territoire sont réunies au sein d'un autre Sictom.  

J.-P. A.

 

Bonne année 2011.

Meilleurs vœux de santé.

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan

02:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.