Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/06/2010

Le bac est là !

Bac c’est parti

J’ai surveillé le bac de philo cet après midi (mercredi) au Lycée Jean Moulin. Une section de 18 élèves a planché dans un silence parfait pendant quatre heures. Ou presque. A 17H00, il restait encore 5 filles et 2 garçons. Sur les 11 copies rendues par ces Lycéens en STG, 7 avaient choisi le sujet : « Une vie heureuse est-elle une vie de plaisirs ? »

Le sujet N°1 était : « Une maîtrise technique est-elle obligatoire pour pratiquer l’art ? »

Le sujet N°3 était le commentaire d’un texte de Spinoza sur la liberté et l’obéissance.

Entre trois et cinq pages ont été produites par chaque candidat. Le plus rapide a déposé ses trois pages au bout de deux heures. Ils avaient quatre heures.

80% d’entre eux devraient l’avoir. Certaines classes seront plombées par ces quelques jeunes qui pratiquent l’absentéisme à forte dose. Nous en parlerons plus tard.

 

La passe d’armes entre Guilhem et Florence sur fond de palissade semble en être restée là.

La promptitude de Midi Libre à retranscrire tout cela me laisse à quia.

 

Édition du samedi 12 juin 2010

Beziers. POLITIQUE Une palissade pour inaugurer le Polygone : « Juste ahurissant » pour le MoDem




POLITIQUE
Une palissade pour inaugurer le Polygone : « Juste ahurissant » pour le MoDem La palissade prévue dans le secteur de l'Hours pour l'inauguration du Polygone rive gauche, le 14 septembre prochain, n'est pas du goût du chef de file du MoDem, Guilhem Johannin : « Attention les yeux : Florence Crouzet nous refait la déco ! Sûrement enthousiaste après le parcours - formidable ! - d'un Biterrois dans une émission de téléréalité diffusée sur M6 et probablement encore toute émoustillée de la présence d'André Manoukian (autre star de la chaîne) sur les parvis du théâtre, on regrette que Florence Crouzet n'ait pas souhaité adapter "C'est du propre" à notre ville, mais décide de nous refaire la déco façon Valérie Damidot (animatrice de D & Co, encore sur la même chaîne). Je résume

: on prend des panneaux blancs cloutés sur des poteaux enfoncés dans le sol et on y appose des décalcomanies... et hop : vive Béziers ! Franchement, en être réduit à faire d'une palissade de chantier une "animation événementielle" pour vanter les atouts de la ville... c'est juste ahurissant ! A moins que ce ne soit qu'une phase test à l'issue de laquelle tout le centre-ville sera caché derrière une palissade géante sur laquelle on dessinera la vie rêvée des anges ! Florence Crouzet nous a cependant prévenus : "Avec une pénétrante comme ça" (sic), on est sûr que les Biterrois vont en rester sur le cul ! Aïe... » La présentation de l'affiche de la Feria, vue par la conseillère municipale

 

 

RÉACTION
Florence Crouzet tacle Guilhem Johannin L'adjointe municipale Florence Crouzet n'a pas apprécié l'humour graveleux de Guilhem Johannin... Le représentant biterrois du MoDem, après avoir ironisé sur la palissade géante prévue dans le secteur de l'Hours pour l'inauguration du Polygone (Midi Libre de samedi), faisait allusion à des propos tenus mercredi dans nos colonnes par Florence Crouzet à propos de l'impossibilité de mettre l'avenue Wilson à sens unique : « Avec une pénétrante comme ça et ses 3 000 voitures jour, il faut laisser deux sens de circulation ». D'où la formule de Johannin : « "Avec une pénétrante comme ça" (sic), on est sûr que les Biterrois vont en rester sur le cul ! Aïe... » Léger et distingué, on vous disait...
La réaction de Florence

Crouzet n'a pas tardé : « Comment exister et faire croire que l'on fait de la politique quand on n'a pas de parti, pas de militants, pas d'idées, et qu'on maîtrise très mal le fonctionnement des collectivités locales ? S'exposant au ridicule, Monsieur Johannin perd son temps en discours inutiles, surtout sur les sujets qu'il connaît mal, et sombre dans le mensonge et la vulgarité au risque de confondre voirie et caniveau. Cédant aux lieux communs qui consistent à penser que seule "la petite phrase" et les références appuyées à M6 sont les garantes d'une audience assurée , il en est réduit à utiliser de mauvais ingrédients pour essayer de faire recette.
Mais tout le monde n'a pas le talent d'un "Top Chef". Cela n'a somme toute, pas grande importance, dans la mesure où les Biterrois ne sont absolument pas dupes et qu'ils savent toujours faire la part des choses, au-delà de petites amertumes et des procédés contestables. L'important reste de travailler pour la ville, notamment pour la mettre en valeur y compris pendant des périodes de travaux. Cela montre au moins qu'elle change et qu'elle évolue. Mais quand on est seul, non seulement c'est difficile de le voir, mais c'est aussi difficile de changer et d'évoluer... »

 

Ce matin (samedi) le spectacle se fait sur le goudron du raccordement des autoroutes.

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan

03:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.