Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2010

En attendant la galette de vendredi

Le MoDem du Pays Biterrois prépare sa rentrée avec enthousiasme. A en croire certains sondages, les sympathisants se seraient évaporés pour ne représenter que des proportions très faibles. Force est de constater que sur Béziers, la dynamique est là et vendredi prochain, la galette réunira tout ce monde pour les vœux. Nos voisins sont bien sûr les bienvenus.

Ce rassemblement se veut festif, ouvert et constructif. La campagne électorale va démarrer. Les listes régionales du MoDem devraient révéler leurs lots de choix et d’arbitrages. Quelle place pour le biterrois ? C’est bien là la question qui n’est plus posée à Marc Dufour. Grand vainqueur des primaires, il a la main. Lourde tâche.

 

Sarkozy à fait plus de huit millions de téléspectateurs. J’organisais mon tournoi de bridge hebdomadaire à la Maison de la Vie Associative. J’ai écouté les commentaires.  Par un extraordinaire hasard, il m’a semblé que le plus juste était celui du professeur paysan béarnais.

J’ai passé un moment sur LCP pour écouter débattre Xavier Bertrand sur les régionales du coté de Saint Quentin. Il a été violent avec le patron du « courrier picard » qui de toute évidence ne lui faisait pas allégeance. Il a été brutal avec son adversaire politique, le président de région sortant. Il a été prétentieux et dans son rôle de méchant, assez mauvais. Encore un qui sent que le petit Copé lui rafle la mise.

J’ai bien aimé le journal d’Arte. Il n’est pas bien long. Le commentaire sur l’intervention de Sarko n’a duré que quelques secondes. Ils se sont permis de dire non sans humour :  le président français a dit que tout ce qu’il a fait était bien.

Les télés concurrentes à TF1 ont retrouvé les français de la soirée. On apprendra qu’ils se sont pelés sur le plateau. Sarko ne voulait absolument pas transpirer sur le plateau. Alors il a fait mettre les clims à fond. Il aurait du ouvrir les fenêtres, c’est plus écolo.

 

Je me suis embarqué dans mon lycée dans une commission qui doit réfléchir sur le mieux vivre au lycée. Deux ponts seront abordés, la gestion des déchets, et le bien-être.

Nous avons fait quelques reportages photos et vidéos. Lundi midi, en sortant du coté de l’école hôtelière je suis interpelé par l’attitude d’une jeune fille de 15/16 ans qui jetait ses peaux d’orange sur le trottoir d’en face. Elle faisait partie d’un groupe de cinq ou six élèves. Je me suis rendu sur leur trottoir  et lui ai dit :

-          Je suppose, Mademoiselle que vous allez ramasser tout cela avant de partir ?

-          C’est biodégradable ! me répondit –elle avec l’insolence de cette jeunesse qui ne craint plus rien.

-          Je suppose que vous êtes une élève du lycée Jean-Moulin. Vous devriez vous méfier, parce que peut-être que votre dossier scolaire n’est pas biodégradable, lui ! Et je vous signale que le porche devant lequel vous êtes appartient à Monsieur XXXX qui est un professeur du lycée aussi. Je vous encourage fortement, Mademoiselle à faire le nécessaire pour que les lieux ne restent pas en l’état.

C’est sans un mot de plus que je quittai le groupe dans un silence partagé.

Il faut vous dire que le voisinage du lycée doit supporter un certain nombre d’individus dont l’attitude n’est pas de toute propreté. Depuis que l’on a fermé les portails, quelques passages obligés restent ouverts à une pollution inhabituelle. Les plaintes arrivent.

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan.

 

01:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.