Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2010

Dufour Canu remportent les primaires

La journée est riche en événements.

Les primaires sont closes. Le ticket Dufour Canu l’a remporté avec un score sans ambiguïté.

Bravo à Marc et Dominique pour avoir su mobiliser 61% des voix.

La performance de Catherine Labrousse et Patrice Drevet donne une dimension à ceux qui n'ont pas voté pour le ticket gagnant.

Sur le site du MoDem Hérault les résultats sont consultables : http://www.modem-herault.eu/

Marc DUFOUR et Dominique CANU : 60.94 %

Patrice DREVET et Catherine LABROUSSE : 36.30 %

Vote blanc : 2.76 %

Ceci étant acquis, comment analyser ces résultats ? Il ne peut y avoir de méthode martiale qui conduirait les vainqueurs à se séparer du soutien des perdants. La construction des listes départementales incombe à Marc Dufour. Il annonce sur Midi Libre qu'il va « appeler au rassemblement de tous pour former les listes ».

Voila une déclaration qui devrait permettre à tous les candidats de se mettre en position de soutien de la liste MoDem aux régionales.

 Une primaire, pour un jeune parti comme le nôtre, est un exercice délicat.

L’acte I est clos.

 Acte II : constitution des listes avec une représentation opportune de tous.

Acte III campagne électorale sur le terrain. Il s’agit d’obtenir un indéfectible soutien de tous pour l’équipe qui sera constituée à l’Acte II.

La suite appartient aux électeurs.

Faisons parler les chiffres :

Ces réssultats pourraient provenir de

1413 votes avec 861 votes Dufour Canu, 513 votes Drevet Labrousse et 39 votes blancs,

 ou autre solution plus modeste, cela pourrait provenir de

942 votes avec 574 votes Dufour Canu, 342 votes Drevet Labrousse et. 26 votes blancs,

ou plus petitement cela pourrait provenir de

471 votes avec 287 votes Dufour Canu, 171 votes Drevet Labrousse et 13 votes blancs.

Il reste bien sûr les solutions (1884-1148-684-52) ou (2355-1435-65) ou (2826-1722-1026-78).

A vous de calculer le pourcentage de participation.

Les 3000 adhérents annoncés n’ont bien sûr pas tous voté.

L’article sur Midi Libre :

 

 

***************************************************************************

dufour 61%.JPGMidi Libre

Édition du samedi 9 janvier 2010

MoDem : Dufour s'impose avec 61 %

MoDem : Dufour s'impose avec 61 % Le vote interne du MoDem, réalisé via internet, s'est soldé par la victoire de Marc Dufour avec 61 % des suffrages. Le coordonateur régional du mouvement de François Bayrou était, cas unique en France, confronté à une primaire face à la Montpelliéraine Catherine Labrousse qui avait constitué un ticket surprise avec Patrice Drevet, ex “monsieur météo” et leader régional de l'Alliance écologiste indépendante. « Le score est sans appel », a souligné le candidat qui annonce qu'il va « appeler au rassemblement de tous pour former les listes » . Catherine Labrousse parle pour sa part de « victoire car notre score garantit une liste autonome ce qui n'était pas gagné. J'attends de voir les actes de M. Dufour dont la principale tâche est

de présenter une liste ambitieuse. » Enfin, Patrice Drevet s'est dit déçu pour Catherine Labrousse mais pas pour lui même.

***********************************************************************

La réaction sur le quotidien régional de Guilhem Johannin à l’article publié jeudi sur Mme Allaoui. Voici l'articleet le réaction.

***********************************************************************

 

allaoui.JPGÉdition du samedi 9 janvier 2010Johannin_allaoui.JPG

Beziers. Les propos de Fatima Allaoui selon le MoDem ? « Une dérive communautariste » « Les propos de Mme Allaoui rapportés dans les colonnes de Midi Libre du 7 janvier sont purement scandaleux venant d'une élue de la République et je condamne avec la plus gra

Les propos de Fatima Allaoui selon le MoDem ? « Une dérive communautariste » « Les propos de Mme Allaoui rapportés dans les colonnes de Midi Libre du 7 janvier sont purement scandaleux venant d'une élue de la République et je condamne avec la plus grande fermeté cette dérive communautariste dangereuse. Mme Allaoui indiquait déjà sur internet que les représentants du Conseil Régional du Culte musulman (CRCM) dont elle est membre avaient, je cite "trouvé un petit train (sic) d'entente pour défendre les intérêts des musulmans de la région". Pourquoi, en France, en 2010, des religieux organisés auraient-ils besoin de représentants dans les institutions de la République ?
Comment ne pas s'inquiéter qu'une organisation religieuse (voulue par Nicolas Sarkozy) demande à l'un de ses membres de briguer un mandat à la région pour y être représentée ? Comment le sénateur Raymond Couderc peut-il soutenir et cautionner cet état d'esprit en confirmant Mme Allaoui sur sa liste régionale ? Quel message enverrait-il ? Mme Allaoui oeuvre ainsi insidieusement au remplacement de l'Egalité républicaine par l'équité, si chère au Président Sarkozy dont la majorité UMP détruit méthodiquement les piliers fondateurs de la République Française.
L'Egalité en France, c'est l'accès garanti pour tous à la même justice, à la même santé et à la même éducation. L'Egalité, c'est aussi un préalable à la laïcité qui protège dans la sphère publique chaque croyant ou incroyant de l'intolérance. Aucun groupe ne peut faire valoir un caractère religieux comme un intérêt à défendre. Et en France aucun élu de la République ne peut se revendiquer d'une quelconque communauté !A l'inverse, l'équité, c'est l'acceptation de l'inégalité, du moment que chacun se satisfait du sort de la communauté à laquelle il appartient. Parce que oui, l'équité précède le communautarisme, religieux ou identitaire aujourd'hui, et demain : social ou générationnel ?
Promouvoir l'équité, c'est poser la question : "Pourquoi donner des droits à des gens qui ne les réclament pas ? Pourquoi ne pas les laisser vivre suivant leurs propres règles ?". L'équité, enfin, c'est admettre que des hommes, des femmes et des enfants valent moins que d'autres. C'est nauséabond et cela nous rappelle l'horreur des horreurs du siècle dernier. Si Mme Allaoui, qui semble voir loin, ne visualise pas précisément les contours de la responsabilité qui incombe aux élus, alors, que l'UMP en assume les conséquences. »
Guilhem Johannin, chef de file du MoDem Béziers Si vous souhaitez réagir à l'actualité biterroise, vous pouvez nous adresser vos courriers à Midi Libre, résidence Chapat, 1, avenue Wilson, 34 500 Béziers ; vos télécopies au 04 67 09 16 80 ; vos mails à redac.beziers@midilibre.com Seul impératif : que les réactions soient signées.

 vos reactions

09/01/2010 à 18h26 | Pierre Callamand

Faudrait-il supprimer l'impôt progressif (selon les revenus), au titre d'une inégalité (théorique) de traitement fiscal, alors que c'est bien le bouclier fiscal de Sarkosy qui est une vraie atteinte à l'équité dans notre société. L'équité n'est pas un concept totalitaire, comme pour toute notion philosophique c'est dans sa mise en pratique, par certains individus, que peuvent être pervertis les fortes valeurs humanistes contenues dans cette valeur. Faire plus pour ceux qui sont objectivement moins bien lotis par les fruits de la vie, n'est pas une entrave majeure et irréconciliable avec la notion d'égalité. Au contraire dans notre société française, ici et maintenant, faire appel au concept d'équité me semble une voie généreuse et féconde, si elle se comprend comme une voie supplémentaire vers l'égalité, permettant d'éviter certaines dérives totalitaires du dernier siècle passé. Enfin, que dans le cadre des institutions et lois de notre république,des individus, participant à des associations d'individus (j'insiste sur individus) issus de communautés plus ou moins nouvellement présentes sur notre sol, veuillent s'inscrire dans la vie politique, ne me paraît pas, là non plus, comme inconciliable avec les valeurs républicaines. Si les dérives communautaristes doivent être combattues, le combat des idées ne peut donner l'impression de se résumer à un simple délit de faciès. Contrairement à certains et je pense en premier à notre Sénateur-Maire, adeptes du débat brutal et souvent irrespectueux, je préfère respecter les individus et contester leurs actes. Pierre Callamand, Conseiller municipal (Parti Socialiste), Béziers

****************************************************************************************************************************************************

 

 

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan

 

 

02:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.