Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/01/2010

MoDem : Alain Helley en première ligne

Vous pouvez voter jusqu'à 20H00

MIDI LIBRE

helley _ 08 12 10.JPG

Édition du vendredi 8 janvier 2010

Édition du vendredi 8 janvier 2010 Édition du vendredi 8 janvier 2010

Photo Pierre SALIBA

 

Beziers. PolitiqueLe MoDem biterrois lâche le président Dufour


RAPPEL : Avec ses 150 adhérents, Béziers est la deuxième force centriste du département

Ce n'est pas une révolte Sire, c'est une révolution. Pire même une Jacquerie. C'est dire si le mouvement vient de la base. « Je vous déclare officiellement que je soutiens la candidature Drevet-Labrousse aux primaires pour mener la campagne des élections régionales et pas celle du président Marc Dufour ». Le coup de tonnerre vient d'Alain Helley.
Lui, c'est l'un des quatre vice-présidents du MoDem Hérault. Il est aussi chargé du Grand Biterrois. Un territoire qui englobe la sixième circonscription et quelques cantons de la cinquième. Soit près de 150 encartés MoDem. La deuxième force du département, juste après Montpellier. « J'ai pris cette décision parce que je pense que Marc Dufour n'est pas l'homme de la situation. Marc Dufour avait dit qu'il ne serait pas candidat. D'où le flottement dans le parti. François Bayrou nous a dit qu'il fallait quelqu'un de la société civile et on nous a balancé le nom de Joseph Francis qui s'est vite aperçu qu'il n'avait rien à faire ici » , explique Alain Helley.
A ce constat, s'ajoute une intuition dont l'élu de Sérignan n'arrive pas à se défaire. « Marc Dufour veut aller directement avec Georges Frêche. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement après ce qui s'est passé lors des élections municipales de Montpellier en 2008 où Dufour est allé directement sur la liste de Mandroux (NDLR : le maire PS de la capitale régionale). Le Modem n'est pas un supplétif du PS. D'autant moins que François Bayrou a bien dit qu'il voulait des listes autonomes au premier tour des régionales » , ajoute Alain Helley.
La fronde biterroise marque un tournant dans l'histoire chaotique du MoDem.
La déclaration d'Alain Helley intervient alors que la consultation interne pour la désignation des têtes de liste régionales prend fin ce soir à 20 h. Pour Marc Dufour, l'apparition de la comète de Helley risque d'être un mauvais présage.

Jean-Jacques SARCIAT jjsarciat@midilibre.com

 

Beziers. Drevet et son panache vert aux régionales




Le tandem était improbable il y a quelques semaines. Patrice Drevet, vice-président de l'agglo Hérault Méditerranée, élu à Pézenas, a scellé un pacte d'union (électorale il s'entend) avec Catherine Labrousse, la pasionaria du MoDem. Drevet, un des locaux de cette course au perchoir régional, est écologiste. « Mon engagement politique est logique et simple. En tant que responsable météo sur France 2, je me suis très vite rendu compte des conséquences des dérèglements climatiques. J'ai écrit un livre en 2007 "La terre se réchauffe". » Et voici donc Patrice Drevet avec son panache blanc mais virant au vert et sa bannière "Alliance Ecologiste Indépendante". « J'étais déjà engagé avec ce mouvement aux Européennes et j'ai fait un score honorable de 4,4 %. » Cette fois, cap sur les régionales. « Je prône une écologie responsable. Je ne suis pas contre le nucléaire. Je sais que les gens auront toujours besoin de se déplacer en voiture, en avion... Mais je crois en l'homme, en son intelligence. » Et sa différence avec Roumegas, le leader des Verts dans la région ? « Si vous me parlez de Roumegas, c'est de Frêche qu'il s'agit en filigrane. Je n'ai pas de passé ni d'histoire avec lui. J'entends tout et son contraire. »

DR

 

MoDemLe Grand Biterrois lâcherait Dufour




Publié le 8 janvier - A en croire Alain Helley, vice-président du MoDem Hérault ayant en charge le Grand Biterrois et ses 150 adhérents, le MoDem de l’Ouest-Hérault lâcherait Marc Dufour, suspecté de "rouler" pour Georges Frêche. L’adjoint au maire de Montpellier, Frédéric Tsitsonis, lui, a réaffirmé dans le même temps son soutien à Marc Dufour.
*****************************************************************

Édition du jeudi 7 janvier 2010
M. PIEYRE

 

Montpellier. Marc Dufour« Le MoDem n'a pas besoin de Drevet »


ENTRETIEN :

Alors que les élections internes pour désigner la tête de liste aux régionales en Languedoc-Roussillon ont débuté hier au MoDem, les relations sont de plus en plus tendues entre les divers membres du parti centriste, notamment à Montpellier. Après l'annonce faite par Catherine Labrousse, vice-présidente de l'Agglo, de son intention de se présenter en tandem avec Patrice Drevet, ex-monsieur Météo, membre d'Alliance écologie indépendante et élu à Pézenas, Marc Dufour, le patron du MoDem de l'Hérault, a décidé de monter au créneau et de faire entendre sa voix de candidat, lui qui, il y a encore quelques semaines, avouait ne pas être certain de vouloir tirer une liste aux régionales.
Comme l'équipe adverse, vous vous lancez en tandem, présentez-nous votre binôme ?
Il s'agit de Dominique Canu, une militante du MoDem, trésorière du bureau gardois. Elle travaille à la CCI de Nîmes et a participé aux législatives et aux sénatoriales dans le Biterrois.

Lequel des deux tirera la liste si vous veniez à être désignés par les militants ?
Ce sera moi. Notre liste, contrairement à celle de Catherine Labrousse, sera tirée par un membre du MoDem.

Vous laissez entendre que ce n'est pas Catherine Labrousse qui tirera sa liste ?
En effet, elle dit à tout le monde que c'est elle, mais cela est totalement faux. C'est Patrice Drevet qui sera tête de liste. Seulement, elle ne veut surtout pas que les militants, à la veille du vote, sachent qu'une liste MoDem sera tirée par un membre d'Alliance écologie indépendante.

Quel regard portez-vous sur le rapprochement entre Catherine Labrousse et Patrice Drevet ?
Nous sommes un parti centriste. L'intégration de Patrice Drevet est mal venue car il s'agit d'un élu de droite qui est membre du bureau exécutif du Nouveau centre et membre national des Amis de Nicolas Sarkozy. On n'a pas besoin de lui !

Ceci étant, l'écologie n'est-elle pas un peu trop absente de votre programme ?
Certes, mon programme est axé autour de l'emploi et de l'économie mais je suis entouré de membres qui ont un savoir-faire indiscutable en matière d'écologie et d'environnement. C'est le cas, notamment, de Philippe Machetel et de Gérard Monnier.

Certains craignent, si vous êtes désigné, qu'il n'y ait pas de liste et que le MoDem se retrouve parmi les colistiers de Georges Frêche au 1 er tour...
Ces propos sont scandaleux. Je me suis engagé à monter et à mener une liste autonome au 1 er tour et je m'y tiendrai !

Ne craignez-vous pas que ces primaires laissent des traces en interne ?
Il y en aura, c'est certain ! J'entends des arguments de caniveau que même nos adversaires politiques ne se permettraient pas. C'est vous dire où nous en sommes. Nous avions mieux à faire qu'à nous chamailler. Mais c'est comme ça !


Recueilli par Gil LORFÈVRE
Bonne lecture
Jean-Charles Olivan 

14:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.