Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2009

Notre ami Francis

Je viens de passer une soirée comme j'en redemande. Tout ce qui a été préparé était apprécié. Le respect est resté maître mot. Les grandes gueules étaient absents ou se sont autocensurés. Peut-être n'étaient ils pas, tout simplement, invités. Il ne faudra pas s'étonner si demain le bien être devient le fil conducteur de toute démarche sociétale. Si le bien être est mon avenir, pourquoi vais-je m'embarquer avec un pourrisseur d'existence ? Laissons-les entre eux ! Ils sont bien assez nombreux pour se regrouper en association, secte ou gros groupuscule. Mais dans les faits, ne sommes-nous pas heureux d'avoir dans notre entourage ces contradicteurs nés, ces individus qui ont systématiquement l'art et la manière de dire le contraire de ce que l'on vient d'exposer, ces "amis qui nous empoisonnent l'existence".

La découverte par  Midi Libre du mot MoDem est impressionnante. Pas un jour sans que l'on ne figure sur l'une des pages. On parle de François Bayrou en le nommant directement. Il y a quelques mois, on parlait de lui avec une dizaine de sobriquets. Jamais son nom ne figurait. On le trouvait tout de même en début d’article, pour ne pas perdre l'éventuel lecteur, on le citait, mais c'était de toute évidence à contre cœur. Aujourd'hui, il figure même dans les sondages extra régionaux.

Notre canard nous apprend que le grand manitou du rugby biterrois est peut-être, s'il le veut bien, le nouveau patron, le temps d'un élection, du MoDem de l'Hérault. Bienvenu Monsieur Francis. Toute l'équipe qui se débat depuis près de trois ans serait heureuse de faire votre connaissance. Moi le premier.

Le champ de Mars mue encore. L'IUT a mis ses panneaux bleus en haut de l'affiche. Une barricade bien proprette est en place. Il ne manque plus que les étudiants. Les résidences sont prêtes. Notre quartier latin est en route.

Une grue de plus sur zone. Du bonheur pour le maître de séants. Je n'ai pas encore parlé de celle (la grue) de la piscine.

A ce sujet, faut-il craindre que la piscine promise par Frêche à Sérignan ne soit plus promptement réalisée que celle promise par l'agglo à Béziers. Les paris sont ouverts. Le lycée sera prêt lui, soyez-en surs.

 

Bonne lecture.

Jean-Charles  Olivan

 

 

 

 

00:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.