Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2009

Presse régionale à l'unisson

J’étais sur Toulouse ce matin et la lecture de La Dépêche du Midi s’est imposée.

Les retrouvailles programmées de Bayrou avec Cohn-Bendit, ont bien eu lieu comme annoncées lors de l’AG du MoDem vendredi dernier sur le toit du Corum. Arrivé à Béziers tard ce soir, pas trop tout de même, puisque j’ai suivi Mpl x Lille, j’ai retrouvé le même article sur Midi Libre. Cela fait plusieurs fois que je retrouve un contenu rédactionnel de certains articles, très proche sur ces deux quotidiens régionaux. De là à penser qu’ils sont étroitement liés, il est facile de franchir le pas. Reste la solution de croire que la source de leur information est identique et que la marge de manœuvre est limitée. Mais nous connaissons tous le talent et l’indépendance de nos journalistes, pour ne pas en croire un traitre mot.

Je n’ai pas pu récupérer l’article sur Midi Libre, mais j’ai celui de La dépêche.

 

Comparez ce qui peut l’être

*****************************************************************************************

 

 Midi Libre : Édition du dimanche 22 novembre 2009

 

Édition du dimanche 22 novembre 2009

Ensemble

bayrou_conh.jpgEnsemble Après leur empoignade du mois de juin lors d'un débat télévisé pour les européennes, Daniel Cohn-Bendit (Europe-Ecologie) et François Bayrou (MoDem) ont scellé leurs retrouvailles hier. Ils participaient à une réunion transpartisane sur le sommet de Copenhague,  aux côtés de Michel Rocard, mais sans les Socialiste. Les deux hommes se sont retrouvés au « Forum Copenhague », organisé à l'Assemblée nationale à l'initiative d'Europe- Ecologie. « Pour faire quelque chose de sérieux sur ce sujet, il faut se rassembler. Pour faire quelque chose de sérieux pour la France, il faudra aussi se rassembler », a expliqué M. Bayrou, anticipant sur les échéances électorales de 2012.

Publié le 22/11/2009 09:02 - Modifié le 22/11/2009 à 14:33 | LaDepeche.fr

bayrou_conh.jpgBayrou et Cohn-Bendit meilleurs amis du monde ?

Sont-ils devenus les meilleurs amis du monde ? Après leur empoignade du mois de juin lors d'un débat télévisé pour les européennes, Daniel Cohn-Bendit et François Bayrou ont en tout cas scellé leurs retrouvailles hier. Les deux hommes n'ont pas manqué de se serrer copieusement la main, sous le feu des projecteurs. Ils participaient tous deux à une réunion transpartisane sur le sommet de Copenhague, organisée à l'Assemblée nationale par le parti Europe-Ecologie.

Un peu plus tôt, le coprésident des Verts au Parlement européen expliquait avoir reçu des coups de fils et « textos gentils » de M. Bayrou, avait déclaré n'avoir « jamais été fâché, c'est lui qui s'était fâché avec moi ». Le président du MoDem a assuré pour sa part que l'incident des européennes était « sans aucun doute » oublié. À l'époque, ce dernier avait accusé son adversaire de complaisance envers la pédophilie.

Rassemblement

Hier, ils étaient rassemblés pour tenter d'accorder leurs violons, en prévision du sommet international sur le climat, du 7 au 18 décembre à Copenhague. Michel Rocard était présent, mais pas le PS.

« Pour faire quelque chose de sérieux sur ce sujet, il faut se rassembler. Pour faire quelque chose de sérieux pour la France, il faudra aussi se rassembler », explique François Bayrou, anticipant sur les échéances électorales de 2012.

« Dany » a pour sa part jugé « ridicule » la position du PS qui « dit on ne discute pas avec la droite » et s'est amusé d'une hypothétique venue de Ségolène Royal à ce forum après son intervention à Dijon samedi dernier aux rencontres organisées par Vincent Peillon.

*************************************************************************

Ceci étant dit, peut–on encore parler de l’attitude pitoyable des supporters du foot français dans l’affaire Henry ?

Le gars a eu un geste malheureux certes, mais il n’a pas marqué le but. Cantona y est allé de ses exagérations. Bon vent, mais ce n’est pas cet esprit-là, non plus, que je vais défendre.

Je trouve les 80% de supporters qui condamnent l’erreur d’Henry, légers dans leur jugement. Un peu facile. Cela fait des années que l’on voit des maillots tirés, des plongeons bidon dans les surfaces de réparation, et cela fait les choux gras des ralentis des émissions spéciales et des journaux, télévisés ou pas. Alors fichez la paix à Henry.

Imaginez la même chose chez les pays voisins. Auraient-ils massacré médiatiquement leur capitaine et leur équipe nationale. Non. Mais là ils se régalent à nous massacrer. Au fait, qui aime les français, ces dernières années ? Depuis que « nous » avons voté « non » à l’Europe, pas grand monde ne nous soutien. Je dis « nous » pour ne pas faire le beauf et utiliser le « nous avons gagné » et le « ils ont perdu ».(Je suis profondément européen.) Je suis même surpris qu’un français ait pu être élu à la tête de la FIFA. Belle cible en perspective.

Vendredi je suis allé à Montpellier à l’AG de MoDem, comme je le disais au début de ce texte. On sait qu’il y a plus de candidats que de places pour notre département. Les biterrois sont présents. Le programme est sur le plan de travail. Le congrès d’Arras devrait permettre aux choses de se poser. Le cas de Cap 21 qui a décidé de faire cavalier seul semble tellement évident à gérer, qu’il n’a pas pesé lourd dans la soirée. Les idées ont émergé des groupes et du travail des commissions. Le tout sera bientôt exploitable sur les marchés de notre région.

Ma télé et moi

« Nos enfants nous accuseront » sur Canal clôt ma soirée (ma nuit).

Bonne lecture

Jean-Charles Olivan.

02:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.