Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2009

Féria, les cinq jours à ne pas rater

invitation copie.jpg

Cela fait plus de six semaines que je vis au rythme du soleil, sans télé, web et tout le reste. Le chantier du déménagement et de la mise aux normes d’une bâtisse de 1965 est chronophage.

Alors que je pensais être fin prêt pour la féria, je suis encore en train de batailler.

Mais ces cinq jours restent pour beaucoup de biterrois « les cinq jours ». Je retrouve autour de moi mes enfants dispersés tout au long de l'année, mes parents qui quittent rarement leur terres toulousaines, mes frères et mes sœurs. Béziers grossit depuis vendredi dernier, non pas des touristes qui font partie du paysage estival, mais des familles qui s’étoffent avec les leurs. Pour preuve, les places de parking occupées par des véhicules venus d'ailleurs dans tous les quartiers de la ville.

Ces places de parking qui devraient augmenter avec les œuvres de Vinci, dont les comptes ont été pointés du doigt par l'opposition municipale lors des dernières séances du conseil.

Les travaux du parking de la gare du nord devraient commencer, mais ce qui est plus original, c'est la construction du parking de la clinique Champeau. Cet établissement classé ISO 9000, signe extérieur de qualité, s’est payé son quartier. Il y avait il y a quelques années une crèche rue des nouvelles arènes, elle fut rasée pour une annexe. Autour de cette annexe, les deux espaces ont été récupérés et rasés aussi ! En face pareil. Il reste un îlot. Sans doute une future bataille du propriétaire face à son puissant voisin ?

Deux grues se sont élevées. La troisième dans le même quartier pour la piscine municipale. Comme si elles s’étaient échappées de l’Hours. Lecanuet disait de sa ville, qu’il en mesurait le dynamisme au nombre de grues qu’il pouvait compter de son bureau. Ce qui est sûr, c’est que le quartier du Champ de Mars a vu défiler les grues depuis quelques années. Avec le principe simple, on rase et on reconstruit.

Je n’oublie pas que mon quartier a perdu ses trois écoles, Jeanne d’Arc, Cordier et Diderot. Ces locaux municipaux sont devenus « le Palo alto ». Une « résidence pour étudiants rue de Lorraine, une résidence tout court sur la rue d’Alsace.

Ces trois écoles ont été remplacées par le groupe scolaire Cordier entre médiathèque et Cirdoc.

On ne se gare plus au Champ de Mars. C’était gratuit. C’était un autre temps. Le parking de Champeau va désengorger les hauts de ce quartier, ne serait ce qu’en absorbant les véhicules de ses patients et de leurs visiteurs.

La Féria nous attend. Le rendez-vous des amis du MoDem est donné à la bodega du 15, entre Halles et mairie.

Vous y êtes tous attendus.

Bonne lecture.

Jean-Charles Olivan

 

 

07:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.