Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2009

LE MINIMUM VITAL

Tabula_2008_Granderognee.jpgNous avons sur la liste Sud-Ouest cinq candidats. Le minimum vital. Un par département. 18 départements pour trois régions. Un petit coup d'oeil sur les prochaines régions prévues par Balladurfrancergions.jpg

3– Marc Dufour - 34 Dirigeant d’une structure de consultant, adjoint au maire de Montpellier, président départemental du MoDem Hérault 54 ans
7- Philippe Berta - 30 Professeur des universités, président départemental du MoDem Gard 49 ans
10- Marie-Christine Guittard - 48 Médecin conseil auprès de l’inspecteur d’académie de Lozère. Présidente départementale du MoDem Lozère
13- Thierry Reverbel - 66 Technicien forestier 46 ans
19- Philippe Feral - 11 Attaché principal d’administration du Ministère de l’Intérieur 42 ans.
Y-a-t-il des régions favorisées ?
Aquitaine
1 - Robert Rochefort - département 33 Directeur d’un centre de recherche, spécialiste des modes de vie des Français 53 ans
4- Geneviève Darrieussecq – 40 Maire de Mont de Marsan, médecin Conseillère Régionale d’Aquitaine 53 ans
5- Philippe Meynard – 33 gérant associé d’un groupe immobilier, Président de la Communauté de Communes du canton de Podensac, Maire de Barsac 38 ans
9- Michel Veunac – 64 Psychosociologue, adjoint au maire de Biarritz, délégué départemental du MoDem Pyrénées-Atlantiques 62 ans
11- Serge Bruno – 24 Directeur d’enseignes 38 ans
14- Nathalie Tourné – 47 Agricultrice, Présidente du conseil de développement du Pays d’Albret 43 ans
On dira qu’il y a un doublon pour le 33.

Midi-Pyrénées
2- Anne Laperrouze – 81 Députée européenne, maire de Puylaurens 52 ans
6- Malika Aradj – 31 Conseillère municipale de Toulouse 49 ans
8- Maïté Laur – 12 Dirigeante de socété et Vice-Présidente MoDem Aveyron. Conseillère municipale Rodez 51 ans
12- Hedvige d’Orfeuil – 32 Professeur documentaliste, déléguée départementale du MoDem Gers 42 ans
15- Thierry Faget – 82 Vétérinaire, président départemental du MoDem Tarn-et-Garonne 41 ans
16- Agnès Sindou-Faurie – 46 Avocate 34 ans
17- Brahim El Batbouti – 65 Educateur, président de l’association « Tarbes Ensemble » 42 ans
18- Emily Tesseydre-Jullian – 12 Conseillère municipale au Monastère, vice-présidente du MoDem Aveyron 39 ans
20- Christèle Collet – 09 Agent immobilier, administrateur de biens, présidente du MoDem Ariège 43 ans
Un doublon pour l'Aveyron.

Les deux victimes sont … le Gers et l’Aude. Ils ne sont pas dans les dix-huit, il fallait donc aller jusqu’à vingt.


J’ai essayé de lire les métiers de nos candidats, mais la tâche m’est apparue très complexe, trop.
Pour le sexe ça va. Moitié moitié ! Pour l’âge seule Marie-Christine Guittard, laisse l’électeur deviner le nombre de ses printemps.
Les élus potentiels pointent sur les 52-53-54 ans. La moyenne. L’élu type est le fonctionnaire de la cinquantaine passée. Dont acte. Tout va bien.

Le coin coin du coin :
En vacances j’ai quelques heures de plus, le temps de lire le Midi-Libre plus complètement.

Un dossier sur la CPAM en cinq points. Et deux morceaux choisis qui sont bien tristes à mon sens :
REPERES Béziers affiche sa différence
… C'est l'une des grandes demandes de Jean Alagna. Si les deux caisses vont s'effacer au profit d'une caisse unique de l'Hérault, avec une action harmonisée, l'ancien directeur de la CPAM de Béziers a obtenu la reconnaissance des spécificités biterroises, en terme de démographie et de précarité. On est souvent moins jeune et actif à Béziers, mais aussi plus pauvre. Le scénario de rapprochement prévoit donc la poursuite de la politique et des actions locales menées dans le domaine de l'action sanitaire et sociale, la prévention, l'accès aux soins, la lutte contre la précarité, le développement durable.

RÉACTION CPAM DE BÉZIERS En interne, le combat se poursuit
Inquiétude aggravée par une pyramide des âges plus élevée à Béziers. En ligne de mire, également, « des décisions qui seront désormais prises à Montpellier. » Avec une direction du site biterrois d'ores et déjà confiée, à titre provisoire, au directeur de Montpellier : « On n'a rien contre lui, mais c'est d'un point de vue symbolique très mal vécu par le personnel. » Mais aussi le transfert de certaines activités à Montpellier, « comme la CMU, alors que Béziers est quasiment champion de France en la matière ».
Pour Roselyne Pesteil, « le combat continue. On compte sur Elie Aboud pour nous ouvrir la porte du ministère ». Selon le parlementaire, une délégation biterroise pourrait être reçue à la fin du mois par le directeur de cabinet de Roselyne Bachelot. Les chances de voir la fusion remise en cause n'ont pourtant jamais été aussi minces. Le député devrait tenter un joker : essayer de déplacer le poste de directeur du site de Montpellier à Béziers. Ce qui constituerait un précieux signal envoyé au personnel biterrois. Et sans doute aussi aux électeurs juste avant les régionales


Les panneaux photovoltaïques et le paysage
Dans le cadre des ateliers territoriaux le Parc naturel régional du Haut Languedoc vient de présenter son projet « les paysages et l’énergie ». … L’enjeu est donc de concilier la mission de développement durable avec la mission de protection des paysages rôle essentiel pour un parc naturel régional ;. Afin d’anticiper sur une évolution prévisible des paysages, le parc propose donc de réaliser une étude sur l’impact visuel des installations individuelles de solaire thermique et photovoltaïque en toiture dans les villages de caractère, dans les zones industrielles et sur les installations industrielles en plein champ…
bien évidemment panneaux solaires, individuels et installés en toiture de maisons individuelles, ou de plus grande envergure sur les toitures de bâtiments industriels ou agricoles, voire sur plusieurs hectares en pleins champs


Couderc créateur :
http://www.midilibre.com/articles/2009/04/07/20090407-Gra...
A l'initiative du maire de Béziers, Raymond Couderc : « J'avais dans l'idée de créer un groupe tauromachie au Sénat depuis mon élection, mais je me sentais un peu isolé. Et puis l'arrivée de Jean-Paul Fournier (élu sénateur en septembre dernier, NDLR) m'a laissé penser que je pouvais lancer cette opération. » Aussitôt dit, aussitôt fait, ou presque, puisque début 2009, plusieurs sénateurs de tous horizons (qu'il s'agisse de l'origine géographique ou de la couleur politique) répondaient favorablement à l'idée (1). Était ainsi porté sur les fonts baptismaux le sous-groupe Élevage du taureau et tauromachies, fort de 22 membres, qui intégrait un groupe plus large (le groupe Élevage) au sein de la commission économique du Sénat.

Jean-Paul Fournier , sénateur-maire de Nîmes et vice-président de ce groupe, renchérit : « C'est vrai qu'on voudrait damer le pion aux anti-corridas pour mieux défendre l'ensemble des tauromachies. Nous voulons rappeler que le toro est sublimé depuis la nuit des temps, on le retrouve sur des hiéroglyphes en Égypte. Si on commence par interdire la tauromachie, on va interdire le foie gras car on torture les oies, etc. Quant à sa violence qui aurait des effets nocifs... J'ai des petits-enfants, quand je vois ce qu'ils peuvent regarder à la télé, ou sur leurs jeux vidéos. Et puis vous avez déjà vu, vous, une bagarre avant, pendant ou après une corrida ? »

(1) Le groupe compte des sénateurs de l'Hérault (les PS Robert Tropéano et Marie-Thérèse Bruguière, qui vont être rejoints par le Gardois Simon Sutour), le sénateur de l'Aveyron Alain Fauconnier (PS itou) mais aussi des élus de la Manche (le PS Jean-Pierre Godefroy), de la Saône-et-Loire ou de Seine-Maritime (MM. Courtois et Revet, tous deux UMP).


A lire les réactions en suivant le lien ci-dessus.

Bonne lecture
Jean-Charles Olivan.

PS Rochefort sera à Montpellier vendredi prochain.

23:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour Jean Charles,
Elle est sympa ta carte des régions Balladurisées, mais je n'ai vu dans le rapport aucun lien sur un découpage du Languedoc-Roussillon rattaché à PACA et Midi Pyrénées !!!
Interprétation personnelle ?
Dans ce cas, je refuse l'intégration de l'Hérault à la Provence, ce qui est une abération historique et géographique, à moins de créer une région méditérranée, incluant l'Aude et les PO.
Maintenant, le jeu est sympa et on pourait s'essayer à un nouveau découpage administratif du pays tenant compte de l'histoire du pays et de la géographie ... au niveau régional et départemental.

Écrit par : Paul | 08/04/2009

jean charle merci pour toutes ces infos que j'ai toujours grand plaisir a lire sur ton blog. a bientot

Écrit par : MARION | 12/04/2009

Les commentaires sont fermés.